09/09/2018

La révolte de saint Louis face au Démon-Roi

iron.jpegDans le dernier épisode de cette incroyable et horrifique série, nous avons laissé le roi saint Louis alors que, au cours de sa croisade au pays des fées, entré dans l'antre du roi-démon Ornicalc, il s'était laissé gagner par l'épouvante, avait perdu son frère Charles d'Anjou poussé au désespoir, mais, soudain, avait cru sentir venir vers lui une bouffée d'air frais et fleuri, issu du corps même de Solcum le bon génie-chevalier. Et il s'était remis debout, ragaillardi.

Saint Louis entendit comme une voix qui chuchotait à son oreille, et il crut reconnaître que c'était celle de Solcum, mais, regardant à sa gauche, il ne vit absolument pas bouger les lèvres à celui-ci, ni relever la tête. À peine, sous ses paupières closes, semblait-il y avoir un nouvel éclat, éclairant le bas de ses yeux et passant à travers l'ouverture faible qui s'y était faite. Le chevalier-fée s'éveillait-il? Saint Louis sentit une puissance courir le long de ses membres, et chasser le serpent noir qui serrait son estomac entre ses mâchoires. En lui revint le feu!

Il acheva de se redresser, et un nouveau murmure étonné se fit entendre. Des paroles inquiètes surgirent, çà et là. Ce mortel était-il le glas des génies? D'où lui venait cette force inconnue, qui soulevait ses membres malgré le sort jeté sur eux par le roi des démons?

De la personne même d'Ornicalc semblait jaillir de petits foudres, comme si une colère en lui faisait vrombir les flammes. Aux côtés de Louis Ëtalacün stupéfait reculait, scrutant le roi de France qu'il avait enchaîné comme s'il était un prodige qui eût pris corps - et le chevalier franc, lentement mais sûrement, et sans que nul songeât à l'en empêcher, tira du fourreau son épée, qui, à la clarté des gemmes sertissant les piliers, étincela. Sa lame polie renvoya également l'éclat des joyaux du haubert d'Ornicalc ainsi qu'un défi, et le regard du roi-démon s'ouvrit, comme si l'étonnement le faisait trembler.

Celui de Louis, lorsqu'il eut levé le front, était flamboyant, et les elfes présents crurent voir des étincelles en sortir! Lui aussi défiait la puissance d'Ornicalc, doué d'une force qu'il ne semblait pas même soupçonner.

Un être divin logeait en lui, peut-être par l'intermédiaire de Solcum, dont les dents serrées faisaient désormais palpiter la mâchoire - comme si, malgré ses yeux fermés, il fût tout à fait réveillé, et imprégnât son ami Louis de tout son être. Au cou du roi de France, la croix gemmée suspendue à une chaîne d'or se mit à jeter une vive lumière, qui effraya toute l'assemblée!

Il se fit une agitation, et on regarda perplexe Ornicalc. D'autres se mirent à reculer; quelques-uns, épouvantés sans savoir pourquoi, s'en furent, empruntant les portes de la salle. Une confusion s'installa dans les rangs des guerriers et des dames ordonnés naguère. Super_September_superior_hero_concept_art (2).jpgUne lueur était répandue autour de Louis, rayonnant de son heaume, de son armure, de son épée, de ses mains, de ses yeux, comme s'il avait été transformé par une force inconnue. Elle se communiqua bientôt aux autres mortels qui l'accompagnaient.

Sentant se dissiper le sort sur eux jeté par le sorcier royal se tenant devant eux, Thibaut de Bar d'abord, Imbert de Beaujeu ensuite, Alphonse de Poitiers enfin se redressèrent, écartant de leurs épées sorties du fourreau les ombres qui les avaient jusque-là oppressés! Comme le long de leurs lames couraient de singulières étincelles, les spectres fuyaient, comme blessés par elles. Une étrange onction s'était répandue sur les chevaliers francs. Leurs liens mêmes avaient été rompus, nul ne savait par qui. On n'avait rien vu. Était-ce Ëtalacun qui, effrayé, et comme en état second, les avait libérés? Sa conscience avait-elle opéré ce miracle? Ou quelque ange était-il venu? Même les génies l'ignoraient: cela s'était passé trop vite pour leurs yeux pourtant surhumains.

Et voici! les quatre chevaliers survivants se tenaient face à Ornicalc, devenu un géant ordinaire, un chevalier à combattre comme les autres, et nul n'osait intervenir. La bave que conservait Alphonse de Poitiers au menton ne comptait plus; la sueur qui trempait encore Imbert de Beaujeu ne le rendait en rien moins puissant aux yeux de l'assemblée; les yeux encore sanglants de Thibaut de Bar n'entamaient en rien sa splendeur, dans cette salle où les merveilles des elfes semblaient s'être assombries, pour ne laisser luire que les mortels venus de France!

D'abord Ornicalc ne dit rien, méditant sans doute les faits qui devant lui se déroulaient, et le portant à délibérer dans son cœur. Puis, il ouvrit la bouche, et, voici! ce fut comme si un puits avait été privé de son couvercle. Curieusement, si dans un premier temps la taille en avait paru normale, l'instant d'après elle était cthulhu 5.jpgdémesurée: ainsi la couleuvre, qui dévorant un mulot, veut l'engloutir d'un coup, déboîte sa mâchoire et place sa proie directement dans son ventre! De même, le mâchoire d'Ornicalc semblait déboîtée et sa gueule était désormais de la taille de sa tête, qui avait disparu sous l'ouverture noire.

Il en jaillit dès lors des êtres maléfiques, qui écartaient les parois comme si Ornicalc n'avait été qu'une statue de bois, de cire ou de chiffons! Au début, on ne vit sortir que de longs tentacules; puis des membres plus gros se firent voir; enfin des visages, des corps entiers, rabattant les joues comme des tissus, malaxant une tête désormais comme postiche, montrèrent leur forme hideuse! Si le courage n'était pas revenu comme un flot d'étoiles dans le cœur des quatre chevaliers, ils auraient été à nouveau frappés d'épouvante. Mais cette fois ils étaient prêts.

D'abord les longs tentacules, pareils à des langues noires, s'étaient précipités vers eux et leur allié Solcum - saisissant l'un au cou, l'autre au bras, le troisième à la jambe, le quatrième au corps, et le dernier à la taille. Mais leurs épées tirées tranchèrent ces vivantes cordes, et des sifflements horribles se firent entendre dans le sein d'Ornicalc, et les démons que j'ai évoqués sont alors sortis entiers, affreux et terribles. Seul le câble visqueux entourant Solcum à la taille était encore tendu, le génie de Paris ne s'éveillant toujours pas; mais Louis le trancha d'un coup sec, pour délivrer son ami parmi les elfes!

Mais il est temps, ô lecteurs, de laisser là cet épisode déjà long, et de renvoyer à la prochaine fois le combat contre Ornicalc même, par delà les créatures qu'il abrite!

Les commentaires sont fermés.