25/05/2018

L'Homme-Météore combat violemment les malfrats

a7582aa3ea24d2d40fe44f1e9c10bdd8.jpgDans le dernier épisode de cette incroyable geste, nous avons laissé l'Homme-Météore, nouveau gardien de Paris, alors qu'il venait de se poser sur le toit d'un immeuble parisien dont le rez-de-chaussée abritait des malfrats, marchands de femmes et trafiquants de drogue.

L'homme qui était parti avec une femme revint en remettant sa chemise dans son pantalon, puis en rajustant sa cravate, et on ne fit mine de rien, quand il s'assit, huitième, avec les cinq autres. On lui donna des cartes, car la partie précédente venait de s'achever. Son voisin de gauche le regarda du coin de l'œil, par dessous, et sourit; l'homme resta de marbre, comme si rien ne s'était passé. On avait entendu la femme gémir. Le voisin continuait de le regarder fixement, et il finit par sourire aussi. Il partit même d'un grand rire, comme si les cartes qu'on lui avait données étaient excellentes; les autres rirent aussi. On se resservit de champagne. Une nouvelle bouteille fut demandée à une autre femme, et elle l'apporta. Puis, elle retourna derrière la pièce, où se tenait la femme qui avait été emmenée par le brigand.

Aucune des deux ne reparut, et, quand dix minutes se furent écoulées, Jacques Tamblotin, d'un air mécontent, les envoya chercher. L'homme qu'il avait envoyé, à son retour, lui murmura quelque chose à l'oreille; le chef laissa échapper une injure, mais n'ajouta rien. À travers la porte restée ouverte, on entendait pleurer, et des chuchotements comme de consolation. Tamblotin ordonna qu'on la fermât.

Il s'écria qu'il avait cette fois un bon jeu, et que les autres allaient souffrir, même si ce pauvre fou de Molter ne verrait pas la différence! Et l'on rit encore - y compris celui qui avait été nommé. Tamblotin allait placer sur la table plusieurs cartes valeureuses, mais elles n'atteignirent pas le bois, quoiqu'elles fussent tombées de sa main: soudain la table fut frappée par un violent éclair.

Une rafale de feu était sortie de la main de l'Homme-Météore, surgi d'on ne sait quelle porte du mur, que personne n'avait jamais vue, et qu'on ne savait pas exister. Il l'avait ouverte, et la table avait bondi sur ses pieds, avant de se disloquer et de s'écrouler, mises en pièces. Stupéfaits, les bandits reculèrent d'un coup, en Horrible-Gangster-With-Gun-Design-By-Filip-Acovic.jpgcriant. Deux tombèrent, de surprise. Trois d'entre eux, plus vifs et plus aguerris, sortirent aussitôt leurs pistolets, et tirèrent vers l'Homme-Météore. Les balles rebondirent contre son plastron d'or, en y faisant jaillir des étincelles: il était à l'épreuve de leur impact.

Sans effort apparent, l'Homme-Météore souleva le premier homme qu'il trouva à sa portée, et qui tentait de lui donner un coup de couteau, et l'envoya contre la vitre de la fausse boutique, qui se brisa au choc: il retomba sur le trottoir parmi les morceaux de verre. De son pied soulevé, l'Homme-Météore frappa un homme qui était à sa gauche, et qui, sous le coup, fut projeté à travers la porte qu'on venait de fermer, la défonçant et laissant passer le son non seulement des pleurs, des sanglots, et des murmures d'apaisement, mais aussi de cris, les deux femmes interrompant leur deuil pour laisser exprimer leur peur.

L'Homme-Glu et Jacques Tamblotin restaient cois, surpris, mais le second, à l'âme endurcie par le meurtre, hurla un ordre à ses hommes indemnes, qui étaient quatre, et tous ensemble ils se jetèrent sur l'Homme-Météore. Celui-ci les battit tous au poing et au pied, virevoltant plus vite qu'ils n'avaient jamais vu personne le faire. L'instant d'après, les quatre étaient à terre, gémissants ou assommés. L'un d'entre eux, à la mâchoire déplacée, était peut-être mort: du sang coulait de sa bouche et de ses oreilles. L'Homme-Météore n'en savait rien; il se souvenait seulement l'avoir frappé d'un crochet violent du droit. L'homme s'était aussitôt écroulé.

Pendant ce temps, néanmoins, Tamblotin avait saisi une cognée qui était derrière le chambranle de la porte, et il en asséna, avec une force peu commune, un coup sur la tête heaumée du guerrier. Celui-ci fut projeté en avant, mais le heaume ne se brisa pas; une légère entaille laissa seulement passer un rayon d'or, qui surprit le malfrat: il s'était attendu à du sang, voire à de la cervelle, et il se demandait quelle sorte d'être c'était là, s'il s'agissait d'un robot, tel qu'en montraient les films. Il n'eut pas le temps de recevoir une réponse à sa question. Son ennemi, sans réfléchir, se retourna, et, comme pour se protéger, ou par réflexe, lui jeta un rayon de sa main, qui lui transperça la poitrine comme une lame. Il s'effondra. Il était mort.

L'Homme-Glu, quant à lui, n'avait toujours pas bougé. Il regardait l'Homme-Météore sans lever les yeux, par dessous, comme s'il comprenait à qui il avait affaire. La femme qui était partie dans l'autre pièce pour consoler la pauvre victime de la perversité du joueur que l'Homme-Météore avait projeté à travers la fenêtre Iron-Man-Fan-Art-12.jpgrevint, après avoir enjambé le corps de celui qui avait été lancé sur la porte écroulée et arrachée de ses gonds. En vérité, elle était amoureuse de Jacques Tamblotin, et elle avait eu le temps de voir l'Homme-Météore tuer celui-ci. Sans hésiter, comme en transe, poussée par une colère folle, quoique son amoureux ne lui eût jamais été bien fidèle, elle se dirigea vers un fusil mitrailleur posé sur le canapé où elle-même restait quand on ne lui demandait rien, fumant et sirotant du vin de Champagne, contre le mur de gauche. Elle s'en saisit, ôta la sécurité, et commença à tirer en criant.

Les balles du fusil, dans l'ombre, faisaient des jets de flamme, et atteignirent l'Homme-Météore sur toutes les parties du corps, le forçant à reculer. Quoique les balles ne traversassent pas son armure, leur impact ne pouvait se maîtriser aisément. Mais il ne tomba pas. Or, comme l'arme dans les mains de la femme commençait à chauffer, elle la lâcha. Elle regarda, en larmes, le résultat stérile de son assaut, et l'Homme-Météore, sans rien dire, la regarda à son tour, et ses yeux, voilés de cristal d'or, s'allumèrent. Et voici que des rayons de feu en sortirent, et enflammèrent le fusil, aux pieds de la femme. Celle-ci cria, et s'enfuit. Il ne restait plus que Damien Molter, l'Homme-Glu. Il était toujours assis sur sa chaise, sans table devant lui, à observer l'Homme-Météore du coin de l'œil.

Le nouveau gardien de Paris se tourna vers lui, lentement. Il percevait, au-dessus de sa tête, une flamme noire qui obscurcissait la vue. Le malfrat doué de pouvoirs surhumains leva enfin le visage, et dit: Je ne sais qui tu es, et si Radsal-Tör te connaît, mais peut-être que, moi, je ne te suis pas inconnu!

Mais il est temps, ô lecteur, de laisser là cet épisode, renvoyant au prochain le combat terrible de Robert Tardivel contre Damien Molter, sous leur forme occulte d'Homme-Météore et d'Homme-Glu!

Les commentaires sont fermés.