22/07/2017

Captain Savoy et les disciples adoubés

BDqkvxi.jpgDans le dernier épisode de cette geste fracassante, nous avons vu de quel bois exactement se chauffait Malitroc dans son empire infâme - un bois fait de la chair et du sang du peuple! Et nous avons dit de quelle façon, au sommet des montagnes et de sa base du Grand Bec, Captain Savoy, aidé par les immortels des sommets et accompagné de ses disciples, résista victorieusement durant de nombreuses lunes aux attaques du monstre. Celui-ci leur envoyait des affidés, à demi humains, à demi démons, et les braves les repoussaient!

Malitroc lui-même n'osait accompagner ses troupes, car il craignait les immortels des montagnes, alliés de Captain Savoy. Ils étaient de haute lignée! Mais il espérait capturer Captain Savoy et ses disciples et user leurs défenses par des expéditions répétées de ses guerriers infâmes.

Or les héros dominaient invariablement leurs assauts, semblant ne se fatiguer jamais, laissant libres les sommets purs, vainquant, tuant, anéantissant leurs ennemis, si du moins ils ne pouvaient faire autrement et ne parvenaient point à les persuader de rebrousser chemin ou de changer de camp! Car ils le tentaient, mais cela n'arrivait que rarement, si hypnotisés étaient-ils par le pouvoir occulte de Malitroc. Cependant les gardiens de la Savoie inlassablement réitéraient leurs demandes, ne perdant pas espoir en l'humanité, voulant scruter les âmes jusqu'à déceler en elles la part de divinité qui y réside, la lueur qui y brille dans l'ombre!

Captain Savoy avait annoncé que même si cela ne marchait pas, que même s'ils étaient contraints de tuer qui cherchait à les faire mourir, cette bonté, de leur part, leur resterait comme un don, dans l'âme, et les aiderait, dans l'autre monde, à se rattacher à la lueur enfouie en eux, à y diriger leurs pas!

Deux fois un homme consentit à rebrousser chemin, mais aucun n'accepta l'asile dans la base secrète du Grand Bec que Captain Savoy leur proposait, car, même quand leur sens du bien et du mal demeuraient, ils 79fantasy-landscape01.jpgavaient le regard corrompu, en ce qui concerne Captain Savoy, le pensant un être diabolique, monstrueux, transformé par la magie noire. Et rien de ce que put dire le héros ne les fit changer d'avis, car ses mots étaient interprétés, tordus dans un sens absurde.

Toutefois ils purent éviter de faire mourir six de leurs ennemis, qu'ils placèrent dans des geôles où effectivement, par le pouvoir de sa lance, Captain Savoy les endormit, les plaçant dans un cercueil de glace en attendant que les sortilèges de Malitroc se dissipent et qu'ils pussent ne plus être dans le cas d'avoir la raison obscurcie par sa volonté noire.

Le haut des montagnes, les sommets où nul mortel ne réside, demeura ainsi un sanctuaire inviolé, et les Disciples, au fil des mois, crûrent en sagesse et en force. Captain Savoy observa leurs progrès, et le moment vint, où il annonça qu'il en adouberait plusieurs. Les pouvoirs qui leur étaient destinés leur seraient donnés entièrement, et ils seraient considérés comme des Gardiens de la Savoie à part entière, et les égaux, en un sens, de Captain Savoy.

Or, il commença avec ceux qui avaient combattu avec lui au château d'Annecy, et qui avaient, ce jour-là, montré leur vaillance. Et c'était le Léopard des Neiges, la Femme-Faucon, le Nouvel Hanuman et l'Amazone céleste.

Dès le jour de la bataille, il avait prévu de leur confier cet honneur, et les combats ultérieurs ayant confirmé leur vaillance, il put décider de les adouber sans regret.

La cérémonie aurait lieu le jour de Pentecôte suivant. C'était deux mois plus tard. Captain Savoy espérait que l'Elfe jaune, le seul Disciple déjà adoubé, pourrait être présent, mais, en vision, durant une prière adressée aux dieux, il perçut qu'il ne le pourrait pas, et qu'il avait encore des missions à remplir, qu'il n'était toujours pas sorti du royaume d'Amariel; or, entre celui-ci et le Grand Bec, trop de garnisons de Malitroc se tenaient, et de puissants gouverneurs, qui l'empêcheraient d'accéder à la base de son maître, même soutenu par Momulk red.jpgenfin assagi et illuminé, apte à faire équipe avec un disciple de Captain Savoy!

Quand la cérémonie eut lieu, néanmoins, il y eut bien des invités inopinés. La dame du Grand Bec, Tëringmel, vint avec plusieurs guerriers et dames, et la solennité en fut grande.

Tout se passa selon les règles du mystère de l'adoubement des Gardiens de la Savoie immortelle. À la prière de Captain Savoy, une grande clarté descendit des astres, et entoura chacun des élus, les enveloppant jusqu'à les y faire disparaître complètement.

Puis la clarté s'estompa, et ils en ressortirent, comme d'une nuée, plus beaux, plus éclatants, plus forts, plus musclés. Leur costume de novices avait été remplacé, dans chaque cas, par un qui lui ressemblait, mais ne semblait pas avoir été tissé par des hommes: il semblait, comme celui de Captain Savoy, l'avoir été par des fées, et il brillait, et ressemblait à une armure, ou un haubert, autant qu'à un costume, de façon très étrange.

Les mouvements des Disciples étaient désormais plus lents, plus solennels, plus harmonieux, comme s'ils avaient acquis une sagesse nouvelle, ou comme si un nouvel esprit vivait en eux. Ils racontèrent avoir eu l'impression de vivre une longue aventure, comme un rêve, mais ne plus pouvoir dire ce qu'ils avaient vu, ou entendu. Assurément, il s'agissait de conseils donnés par des êtres grandioses, voire d'opérations étranges durant lesquelles ils virent ceux-ci se mêler à eux, ou eux se mêler à ceux-ci, ils ne savaient plus; mais c'était incertain, et ils préféraient, de toute façon, ne pas en parler, comme si, parmi les conseils donnés, avait été celui de taire les mystères auxquels ils avaient assisté.

Ils mesurèrent dès lors tout ce qui les avait séparés jusqu'alors de Captain Savoy, et même de l'Elfe jaune, et qu'ils n'avaient jamais pu croire si vaste, toute présente qu'en avait été la pensée dans leur tête. C'est directement, à présent, qu'ils le vivaient!

Mais l'épisode d'aujourd'hui commence à être long, il faut laisser la suite pour une fois prochaine: alors ce sera l'adoubement du Démon des glaces, du Noton bleu et de la Femme de Cristal, portant à huit, sur onze, le nombre de Disciples adoubés et devenus Gardiens!

Les commentaires sont fermés.