31/08/2012

Le rachat de Momulk

hague13_reststop.jpgOr, après avoir fait enchaîner le terrible Momulk dans les profondeurs du mont Salève, Captain Savoy resta incertain sur ce qu’il devait faire. Il se demandait s’il devait laisser le monstre dans l’éternité obscure du gouffre des gnomes, ou s’efforcer de le guérir. Au moment même où il se posait ces questions, un gnome à l’armure argentée vint le voir: la nuit était tombée, la lune brillait, et le haubert du gnome luisait d’une façon étonnante; on eût dit que les astres s'y reflétaient, comme si les mailles de métal clair eussent été serties de mille diamants possédant leur propre lumière. De l’or, aussi, semblait y être placé, ou y passer brièvement. Et le gnome aux yeux profonds et brillants lui déclara que le monstre avait changé d’apparence et avait repris celle d’un homme, ainsi que ses gardiens avaient pu le constater; et il invitait Captain Savoy à en faire l’observation par lui-même.
 
Le héros descendit du rocher sur lequel il s’était assis afin de se reposer de son dur combat, détournant les yeux du spectacle auguste qu’il avait contemplé: le soleil se couchant par delà les monts Jura, jetant ses lueurs rouges sur les nuages et la partie orientale du lac, et les villes de Genève et d’Annemasse allumant leurs lanternes dans la nuit qui tombait peu à peu, dans le soir qui emportait tout dans son manteau royal.
 
Il suivit le gnome, entra dans la grotte qui servait de portail à leur obscur royaume, et pénétra dans un palais bâti de pierreries et de cristaux.1440077.jpg Il parvient jusqu’au trône du roi nain, qu’il salua et remercia de l’avoir aidé à maîtriser Momulk; puis, tous deux allèrent ensemble voir Mirhé Maumot enchaîné, plongé dans l’obscurité, et ne saisissant rien de ce qui lui arrivait. Quant à Captain Savoy et au roi des gnomes, ils pouvaient le voir même dans la nuit, car leurs yeux éclairaient ce qu’ils regardaient, bien que ce qu’ils regardaient ne pût voir cette lumière, si ce n’est en état de clairvoyance: alors on pouvait distinguer que ces yeux brillaient comme des lanternes!
 
Captain Savoy, voyant Mirhé Maumot et constatant qu’il avait repris, pour le moment, sa nature véritable, décida de tisser autour de lui un charme destiné à l’endormir afin de l’emporter sans qu’il s’aperçoive de rien. Il le fit, Mirhé ferma les yeux, et le héros le souleva et le prit dans ses bras. Alors, il remercia une nouvelle fois le maître et roi des gnomes, lui promit une visite prochaine de l’ange de cette terre, qui devait depuis longtemps lui apporter des élixirs célestes pour prolonger la vie des gnomes et leur donner la force de forger le pont aux mille pierres précieuses qui leur permettraient de rejoindre la terre des dieux; puis, il s’en fut vers le lieu d’habitation de Mirhé Maumot, au pied des Voirons, dans une vallée d’émeraude dont le nom est resté mystérieux jusqu’à ce jour; car Mirhé demeurait dans le chef-lieu de cette vallée.2145271-silver_surfer.jpg Lequel certains ont dit être Boëge, mais je ne sais si c’est vrai. 
 
Et Captain Savoy, forgeant au sein de l’éther une planche de diamant, passa par la voie des airs pour rejoindre cette digne bourgade: il parut voler à maints mortels, et selon leur disposition de cœur, les uns le prirent pour un grand oiseau, qu’ils disaient n’être encore jamais venu dans la contrée, les autres pour un vaisseau spatial venu d’une autre planète, qu’ils appelèrent soucoupe volante; mais il ne s’agissait que de Captain Savoy portant dans ses bras le corps inerte de Mirhé Maumot!
 
Sous les étoiles il s’avançait, sa planche brillante jetant autour d'elle des feux, et il descendit bientôt jusqu’à terre; il déposa le corps du pauvre Mirhé dans l’endroit où il travaillait, car il vivait seul, et le divin héros protecteur de la Savoie et de ses dépendances ne pensait pas que quiconque pût le trouver assez tôt pour le sauver, s’il le plaçait chez lui: il dépérirait, et mourrait. A la porte de son lieu de travail - un collège au sein duquel il enseignait la littérature -, il serait découvert et pris en charge: on s’occuperait de sa santé.
 
Et c’est ce qu’il advint. Mais cet épisode commençant à dépasser la taille raisonnable, il faudra attendre une fois prochaine, pour savoir comment cela se passa vraiment.

Les commentaires sont fermés.