12/10/2011

Captain Savoy et les chevaliers-fées

peinture-de-singe-ramayana.jpgDans le dernier épisode du cycle consacré à Captain Savoy, nous avons laissé ce héros divin à un moment où, submergé par une marée noire d'ennemis atroces dédoublés d'un monstre tentaculaire venu des profondeurs du lac annécien, il avait appelé à l'aide, au moyen de son anneau enchanté (lequel renvoyait les sons de ses mots, dits avec ardeur, jusqu'au palais du roi des fées), les immortels hommes de la Terre - qui habitent, dit-on, dans la sphère du paradis terrestre, et furent proches des hommes mortels à l'origine, mais qui ne connurent pas, à leur exemple, la chute: impérissable est demeuré leur royaume! D'eux, les mortels firent fréquemment des dieux. Comme ils vivaient dans les éléments fins, on les nomma également démons. On les assimila - encore - à des singes enchantés: ce sont ceux du Râmâyana. Ils donnèrent naissance aux singes, mais dans leur sphère divine, ils sont comme des demi-dieux. (On a pu encore les appeler anges de la Terre, car ils avaient une haute origine, ayant été créés dans le Soleil par un dieu, mais ils n'en demeuraient pas moins dans la sphère terrestre. Une fois dans la sphère céleste, on les appelait parfois - notamment en Inde - Gandharva, et on leur faisait occuper la lumière et jouer de la startrek01.jpgmusique pour les hauts dieux du Ciel, les maîtres de la Destinée. Lorsqu'ils viennent sur Terre, on les nomme volontiers, de nos jours, Extraterrestres, et on les fait voyager dans des vaisseaux d'argent qui laissent derrière eux une clarté d'arc-en-ciel: c'est la science que dans Star Trek on attribue aux hommes de la planète Vulcain.)

En tout cas, Captain Savoy connaissait les derniers royaumes que ces êtres enchantés possédaient dans ce qu'on peut nommer l'orbe terrestre - et qu'ils avaient pu conserver à condition qu'ils aidassent les hommes à assumer leur rôle de princes de la Terre: car sinon, ils devaient partir et loger sur l'orbe de la Lune, ou être jetés dans les profondeurs de la Terre, au sein de l'abîme! Ils intervenaient donc en faveur de certains héros, quand le besoin s'en faisait sentir, notamment afin de combattre ceux qui, parmi eux - appartenant à leur lignée -, refusaient, précisément, de quitter la Terre, et cherchaient à continuer à y exercer une influence importante, en y tenant les hommes mortels dans l'asservissement, conscient ou non, en les manipulant: ils intervenaient directement sur leurs esprits, entraient dans leurs rêves, afin de les contrôler à leur guise, ainsi qu'ils l'eussent fait avec des robots: car leur but était de faire des hommes mortels de simples robots à leur service, les estimant indignes de se diriger eux-mêmes, et propres à ne faire que du mal autour d'eux, à n'user de leur liberté que de façon vicieuse, perverse. Ils s'efforçaient donc de la supprimer, et lançaient sur les cités libres des attaques obscures, comme celle dont Captain Savoy même était la proie: car ils étaient les pères des hordes noires, les conduisaient même parfois, et les monstres tentaculaires des profondeurs étaient nés d'eux aussi. Ils les avaient créés de leur propre sein. (Il faut dire que les plus grands parmi eux étaient regardés par eux comme des dieux, et qu'ils étaient d'une nature et d'une origine plus haute; j'en reparlerai un autre jour.) Il était donc logique, ainsi, que les êtres enchantés restés bons aidassent les hommes à combattre leurs frères devenus mauvais. Et de cette sorte s'étaient-ils fait connaître de Captain Savoy, afin qu'il pût les appeler en titania1.jpgcas de besoin, ayant reconnu en lui un Héros parmi les hommes. Le dieu qui les avait pris, eux-mêmes, sous sa garde le leur avait du reste désigné: il fallait qu'ils s'en fissent un ami. Le roi des hommes fées, comme on peut les appeler, avait établi le contact en lui envoyant sa propre fille, dont le héros était sans tarder tombé amoureux; et de ce qu'il en advint - et jusqu'à quel point et de quelle manière ce fut réciproque -, nous parlerons prochainement.

Commentaires

Comme disait Constantine, l’exorciste glamour et désabusé : « Ils susurrent à votre âme, tentent de saboter votre intuition, polluent vos rêves et en un clin d’œil, ils vous font détester ce que vous aimiez auparavant.

Pour s’affranchir de leur influence, il faut faire jouer la concurrence (oui les frères de ceux qui sont devenus mauvais)

Par chance, le cœur pur du Capitaine Savoy est de taille pour combattre tous ces hybrides malfaisants ; )

Écrit par : Barbie Forever | 13/10/2011

Oui, ces êtres orgueilleux ne croient pas réellement en la liberté de l'homme. Pour Captain Savoy, il ne serait pas un héros, s'il pensait comme eux, et se soumettait mécaniquement à ses guides secrets! Espérons que son coeur pur demeure à l'abri de la désespérance, comme vous dites. Mais combien de souffrances devra-t-il subir? Cela apparaîtra, peu à peu. Ce n'est pas gagné d'avance! Merci de votre passage et commentaire, ô Barbie.

Écrit par : RM | 14/10/2011

Les commentaires sont fermés.