20/10/2010

Les Enfants de Captain Savoy

Avengers.jpgLes incertitudes, que j'ai mentionnées la dernière fois, concernant le projet de créer un héros représentant en permanence, à Annecy, l'immortel Captain Savoy - la formation d'un super-héros plus accessible à l'humanité ordinaire, qui pût faire le lien entre celle-ci et le héros des astres, comme lui-même était un lien entre les hommes en général et les dieux -, avait bien été décidée. On prévit de l'appeler le Gardien, ou Chef de la Garde, et, à cette fin, on commença par créer un Comité d'Experts - que le peuple appela plus judicieusement Sages -, dont la tâche unique serait, à son tour, de créer une Confrérie initiée aux mystères de l'héroïsme propre à la lignée et au style de Captain Savoy, et qui fût dans le même temps un ordre de Chevaliers défenseurs de la paix et de la justice dans la cité et le pays, lorsque Captain Savoy serait absent. Cette Confrérie devait avoir pour tâche d'élire son chef, et celui-ci devait représenter le Héros, parmi les hommes.

La difficulté fut dès lors de savoir comment recevoir l'approbation du Héros, puisqu'on n'était même pas sûr qu'il fût au courant qu'on eût ce projet. Certains affirmèrent qu'il suffirait de se réclamer formellement de lui et de vouloir être fidèle à son action et à ce qu'elle laissait lire en guise de principes; mais d'autres firent remarquer, avec plus de profondeur, que la prétention à représenter un héros ne pouvait pas servir de justification fondamentale, et que le héros seul pouvait savoir et dire si ceux qui se réclamaient de lui le faisaient d'une manière légitime. Car en matière morale, il faut avoir des dons particuliers, pour reconnaître les formes similaires, et déceler ce qui résonne de façon identique, à distance ou en des temps différents: Green Lantern 2.jpgil s'agit réellement de voyance.

Il advint alors qu'on commença à se demander si l'opération était réalisable et si le résultat serait tout simplement crédible, aux yeux du peuple - si elle aurait l'autorité nécessaire. Car il apparut bien qu'il ne suffisait pas de vouloir réaliser un lien entre Captain Savoy et des gens choisis selon des idées purement humaines pour le créer effectivement. Et ce fut au moment où on désespérait le plus de résoudre ce douloureux problème qu'un fait des plus étranges se produisit, semblant manifester la volonté de Captain Savoy même, voire des dieux qui l'avaient suscité.

Or, de ce fait étrange, je reparlerai une fois prochaine!

Commentaires

J’aurais proposé de nommer ce chef de garde et leur comité « Les veilleurs »…Comme les tous premiers anges descendus sur terre… Qu’en pensez-vous ? Ils ne vous sont pas inconnus, je suppose que vous devez connaître le livre d’Hénoch par cœur ; )

Eux aussi ils étaient chargés de faire la liaison entre le divin et les humains…mais ils l’ont fait de trop près (la liaison donc) et ils ont été punis pour ça… (J’ai hâte de connaître la suite de votre histoire) peut-être que le surnom des « Veilleurs » ne leur irait pas dans ce cas là mais je trouve le parallélisme intéressant.

Meilleurs salutations.

Écrit par : Barbie Forever | 20/10/2010

Mais des capitaines héroïques, la Savoie en a déjà eu tout plein dans le passé: 9 Amédée, 3 Humbert, sans compter les Zautres.

Écrit par : Rabbit | 20/10/2010

"Veilleurs", cela sonne très bien, les sons sont doux. La fonction est plus douce aussi que celle de gardien, plus militaire. Mais quand j'étais à l'Armée, j'étais moi-même "gardien-veilleur" (je l'ai été un temps, du moins); la différence n'est peut-être pas grosse, mais c'est vrai que, maintenant que vous en parlez, Barbie, je m'en souviens, on a aussi appelé cette Garde et le Gardien les Veilleurs, et le Veilleur en Chef, ou le Chef Veilleur, car il faut vous dire qu'à cette époque, l'Etat n'était pas toujours sur le dos des citoyens pour fixer ou graver dans le marbre les noms des fonctions qui comptaient, et que le peuple était assez libre du nom, du moment que l'idée était présente. En temps de paix, on disait Veilleurs, en temps de conflits, on disait plutôt Gardiens, mais c'était en réalité une seule et même chose, et les grammairiens qui avaient pour lubie de vouloir obliger tout le monde à n'utiliser qu'un seul mot ne suscitaient que quolibets y compris parmi les gouvernants. Le mot variait aussi en fonction du sentiment qu'avait le locuteur, au moment où il cherchait à évoquer ce dont il s'agissait. Le langage était plus libre qu'à notre époque.

Rabbit, vous avez raison, d'ailleurs, Captain Savoy porte sur lui le collier de l'Annonciade, signe qu'il a été envoyé par l'archange Gabriel, mais signe aussi qu'il a un lien avec Amédée VI, le Comte Vert, le plus héroïque et le plus fabuleux des comtes de Savoie, car il est précisément celui qui a créé l'Ordre de l'Annonciade, dont il faut dire que Captain Savoy fut l'inspirateur secret: car il avait pour étrange faculté de pouvoir parler, dans leurs rêves, aux princes de Savoie, et ensuite, cela dirigeait leurs idées, qu'ils en fussent ou non conscients.

Écrit par : R.M | 20/10/2010

(Et pour en revenir, Barbie, à vos remarques sur l'histoire telle qu'elle est racontée - aussi - dans la Genèse - quoique rapidement -, vous savez aussi qu'on appelle les bons anges les anges gardiens, que d'ailleurs il s'agit toujours d'une traduction, car la Genèse a d'abord été écrite en hébreu, et le Livre d'Hénoch également, je suppose. Mais je vous remercie pour vos encouragements à continuer à raconter les aventures de Captain Savoy! Et je vous adresse aussi mes salutations les meilleures.)

Écrit par : R.M | 20/10/2010

Au fait, j'oubliais: je ne sais pas si vous êtes amateur de ce genre de musique, mais il existe un Savoy Blues joué par Louis Armstrong et son Hot Five (1927) et qui est l'un des plus beaux de leur production.

http://www.youtube.com/watch?v=1iJdXWY7JRo

Écrit par : Rabbit | 21/10/2010

C'est effectivement la musique qui fut spécialement composée pour saluer la victoire de Captain Savoy sur le mal et l'atmosphère de vie douce et bonne qui s'en est suivie.

Écrit par : R.M | 21/10/2010

(Merci de ce lien!)

Écrit par : R.M | 21/10/2010

s savez aussi qu'on appelle les bons anges les anges gardiens, que d'ailleurs il s'agit toujours d'une traduction, car la Genèse a d'abord été écrite en hébreu, et le Livre d'Hénoch également, je suppose. Mais je

Écrit par : pandora beads | 22/10/2010

Vous ne verriez pas Emmanuel-Philibert de Savoie en Captain ? On peut toujours lui proposer le rôle.

Écrit par : Rabbit | 25/10/2010

Pour un film, ou une cérémonie, pourquoi pas?

Écrit par : R.M | 25/10/2010

Les commentaires sont fermés.