01/02/2008

Rumilly en Genevois

Cette semaine, dans “Le Messager”, je publie un article sur une poétesse qui habite Rumilly, en Haute-Savoie ; elle se nomme Solange Jeanberné et n’a aucun lien avec Genève. Cependant, Rumilly était bien dans le comté de Genève, dirigé depuis Annecy par le comte de Genève, puis par son successeur, le duc de Genevois.

Vous n’êtes pas sans savoir que le plus illustre des ducs de Genevois est Jacques de Savoie, duc de Nemours, qui mourut effectivement au château d’Annecy, après avoir accompli, à Paris, les exploits qui ont conduit Mme de Lafayette à faire son portrait dans “La Princesse de Clèves”. Vous n’ignorez pas non plus que Jacques de Savoie était un cousin du duc de Savoie, le Genevois étant tombé dans une branche cadette de la dynastie de Savoie, et qu’en plus, ce même grand héros est l’un de ceux qui essayèrent le plus de reprendre Genève et de la soumettre.

Mais les temps avaient changé : ce n’était plus celui des seigneurs qui régnaient sur des paysans ; c’était celui des bourgeois qui commerçaient et détenaient du capital. Genève s’en est donc logiquement sortie. Cela dit, Annecy est restée dans le Genevois, jusqu’à ce que celui-ci soit remplacé par le département de Haute-Savoie. Les Savoyards du Genevois sont restés assez fidèles à l’autorité traditionnelle, somme toute !

Rumilly n’est, d’ailleurs, jamais devenue une place commerciale importante. C’est aujourd’hui une ville industrielle, comme Cluses : elle reste populaire.

Elle n’en contient pas moins, entre ses murs, une poétesse excellente, que je vous invite à découvrir !

07:37 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.